A bientôt j'espère

(To Chris M.)

lundi 10 mars 2014

Chris Marker vu par Terry Gilliam








Entretien avec Terry Gilliam

Réalisateur fou, il a tourné une variation sur La Jetée avec L'Armée des 12 singes.
Quand avez-vous vu La Jetée pour la première fois ?
J’ai découvert La Jetée lors de la première de L’armée des 12 singes à Paris. Je n’en n’avais vu que des photos jusqu’alors. C’est un film extraordinaire et j’ai été bouleversé par la puissance du seul plan en mouvement. Cette scène restera gravée à jamais en moi.

Est-ce que L’armée des 12 singes est vraiment un remake de La Jetée ? (et est ce plus facile de « refaire » un film qui a des spécificités aussi précises : court métrage / noir en blanc / Que des photos) ?
Les scénaristes de L’armée des 12 singes, David et Jane Peoples, ont écrit le scenario en évitant que c’en soit un. Il était convenu d’un commun accord avec Chris que le scénario s’inspirerait de La Jetée mais n’en serait pas à proprement parlé un remake. Bien que j’avais vu des photos du film de Marker, je me suis refusé à visionner son film avant de tourner le mien, je ne voulais pas que sa vision me pousse à vouloir lui être fidèle. J’ai travaillé à partir du scénario de David et Jane et j’ai tenté de mettre en image leurs idées. A mes yeux, La Jetée est un film parfait. Pour filer la métaphore, c’est un gland duquel à germer un grand arbre touffu, L’armée des 12 singes… Deux développements différents de la même idée.

Avez-vous déjà rencontré Chris Marker ? Saviez-vous qu’il aimait beaucoup L’armée des 12 singes ?
J’ai rencontré Chris une fois seulement, au Midnight Sun Festival en Finlande où je présentais L’armée des 12 singes (en 1996 probablement). Nous avons pris le petit déjeuner ensemble. J’étais très heureux qu’il apprécie mon film. Nous sommes restés en contact via e-mail jusqu’à sa mort. Ce fut un grand honneur de l’avoir connu.

Parmi ses autres films, lequel est votre favori ?  
Sans Soleil se détache très nettement. Mais j’ai aimé tout ce qu’il a fait avant sa mort, ses photos dans le métro [Passengers], sa galerie d’images en ligne. Il cherchait continuellement de nouvelles façons de partager ses points de vue et ses idées.


Comment décririez-vous Chris Marker ?
Un cinéaste poète, politique, humaniste, avec un œil perspicace, un cœur bienveillant, et dotée d’une vision tranchante et d’une honnêteté brutale dans l’approche de son sujet.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire