A bientôt j'espère

(To Chris M.)

lundi 21 mars 2011

Nuages apportant la nuit, de Stéphane Breton

Photo de Stéphane Breton
Stéphane Breton, après deux documentaires consacrés à une tribu de Nouvelle Guinée, a réalisé en 2007 un codicille fictionnel à ce dyptique. Nuages apportant la nuit est un montage de photos en Noir et Blanc des gens de la tribu guinéenne (on retrouve comme acteurs des villageois que l’on a vu dans les deux films) et de son environnement sur laquelle Breton narre un conte de son invention. On y suite un homme dont on ne sait rien si ce n'est qu'il transporte une chaise car il a prévu de "s'asseoir de temps en temps"  traversant la jungle et rencontre différents autochtones. On pense à La Jetée de Marker pour la forme (jusqu’à un plan en mouvement au milieu du film, ici un avion en vol se substitue aux battements de paupière de la jeune femme), sauf le ton est plus détendu que dans l’opus science fictionnelle de Marker. Les images n’illustrent pas toujours le propos ou alors lointainement. Quand il parle d’une femme, ce sont des détails de seins, de tétons, des plis autour du nombril qui apparaissent. Le corps devient un espace à explorer, aussi difficile à décrypter que les images de jungle dont on ne sait pas très bien où regarder pour appréhender l’espace. Breton y parle à nouveau de l'inquiétude sur la façon pour un homme de s'intégrer dans une communauté qu'il ne connaît pas.

Editions Montparnasse. L'usage du monde, vol.2 (5 films de Stéphane Breton.)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire