A bientôt j'espère

(To Chris M.)

mercredi 15 août 2018

Les films rêvés (Eric Pauwels)






Dans un coin de jardin, une araignée déambule sur sa toile. C’est cette image qui a été utilisée sur la jaquette du dvd. Elle exprime bien  le travail du cinéaste-documentariste Eric Pauwels, bâtissant une œuvre hors norme (trois heures),  à la fois intimiste, fragile et pourtant gigantesque. Dans sa cabane, le cinéaste rêve à toutes les histoires qu’il ne tournera pas, aux films qui ne verront pas le jour. Mais en ne les faisant pas, il les met en lumière. Ce grand projet est un mélange de home movies  filmés par lui ou par d’autres -  un de ses amis faisant le tour du monde en bateau lui envoie régulièrement des images du voyage -  et de séquences de fiction comme cet épisode du Mahabharata coloré comme un bollywood. Grands voyageurs et aventuriers sont les figures dans lesquelles Pauwels se projettent, les cartes marines et les récits de voyage son horizon. Cet amour des embruns, de la jungle et de l’ailleurs vont de pair avec une empathie profonde pour son prochain, comme ce voisin un peu simple avec lequel il tisse une relation. Les films rêvés, ce serait une œuvre de Chris Marker, mise en musique par Gérard Manset, éditée dans la collection Phébus/Libretto.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire