A bientôt j'espère

(To Chris M.)

dimanche 29 décembre 2013

Accueil automatique




L’hôtesse d’accueil est une poupée
Qu’on remonte six heures d’affilée

Elle passe sa journée au téléphone
Elle distribue le courrier aux employés
Elle ouvre la porte quand sonne l’interphone
Elle prête une  clé à café ceux qui l’ont oubliée
Elle montre son beau profil aux coursiers
Elle sourit même quand elle se fait humilier

Mais parfois la mécanique s’enraye
C’est un automate à nul autre pareil
Elle dissimule péniblement sa peine
Le coupe-papier non loin de la veine 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire