A bientôt j'espère

(To Chris M.)

samedi 21 mars 2020

AILLEURS



Blotti dans mon doux lit, large et enveloppant
Je pénètre le royaume des songes et des rêves
Charmant, chatoyant ; si faux si rassurant
Arpente cette forêt, sonne l'heure de la trêve.

Dans ma caverne au chaud, je traverse la nuit
Au dehors le blizzard, la ville en sommeil
Les synapses stimulées - Adieu vile insomnie !
Mon cortex s'éblouit, mon âme couleur vermeille

Le tombeau protecteur n'est pas un cercueil,
Je le veux, je l'exige, nul besoin de le dire,
Quel dormeur n'a besoin de l'autre vie faire le deuil ?

Mon ami, mon frère, tu es mon compagnon.
Sur les routes imaginaires, un monde à cueillir,
Cet ailleurs fantastique - vite ! - nous l'arpenterons.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire